Mar 01

Les conseils d’Heidi…

Heidi a aimé ma page, et m’a proposé à mon grand plaisir de publier des conseils, infos, articles etc…

Pour couper court aux grandes questions existentielles, non ce n’est pas la petite Heidi des montagnes helvètes, mais une copine qui en secret se fait des couettes… Et sûrement des tas d’autres trucs, mais cela ne nous regarde pas… Quoique Heidi, si tu as des idées sur comment réveiller la torride Heidi en nous…

Pour l’instant, ce sera le PISSENLIT!!!

CueillettePissenlit

Quelle ne fut pas ma surprise fin février en voyant un panneau dans une ferme annonçant déjà la vente de pissenlit ! Youpi, le printemps n’est plus très loin….

Bon, il est vrai qu’entre temps la neige a fait son apparition et la cueillette prévue ce dimanche dans les prés avec panier et couteau est momentanément reportée !

Mais l’idée de pouvoir très prochainement faire une cure me remplit de joie. En effet, je vous rappelle que cette plante présente beaucoup de vertus. Ce n’est pas seulement une mauvaise herbe !!

Tout d’abord, son nom : en latin : taraxacum officinale ou alors si vous voulez briller en société, appelez le aussi « Dent de Lion » « Laitue de chien » « Salade de taupe » (excellent……) « Couronne de moine »

Parmi ses nombreuses qualités : il stimule la vésicule biliaire et agit également sur le foie, il lutte parfaitement contre la constipation, on lui reconnaît des vertus contre la cellulite (super !!!), il a d’incontestables vertus diurétiques (d’où son nom !!!), il est riche en fibres, en vitamines C, B, E, en fer, en calcium, magnésium et potassium…Bref, c‘est un excellent dépuratif naturel…….

Cure obligatoire au printemps !!!

Idée gourmande : Associées à des lardons poêlés et des œufs durs, les feuilles de pissenlit sont une merveille !

Pissenlit2

Fév 20

Interphone

Il y a eu un cambriolage dans la résidence..

En plein jour, un lundi vers 10h, ils sont rentrés en cassant la serrure de l’appartement tout en haut, ont piqué 20€ dans le porte-monnaie laissé sur la table basse du salon, sont allés fouiller la chambre, ont trouvé une boîte à bijoux et ont tout pris (beaucoup de fantaisie, un peu d’or, aucun diamant, et surtout des souvenirs de parents disparus). Bref, quel butin ! Sales types. Ma voisine (pas celle dont j’ai déjà parlé, hein, celle d’au-dessus de celle du dessus) ma voisine donc, n’a pas dormi dans sa chambre pendant les jours qui ont suivi, a lavé tous les draps, ce que contenaient les tiroirs, bref, c’est vraiment traumatisant, c’est un viol de son intimité que de se faire cambrioler, j’espère ne jamais vivre ça.

Mais avant d’arriver au deuxième et dernier étage, ces enfoirés ont bien pu entrer par la porte principale : elle n’était pas cassée la serrure de la porte en bas… Donc parmi les 9 logements, y a bien un con qui a ouvert sans savoir qui sonnait, sans vérifier et tac j’appuie sur le bouton et hop entrez donc, faites comme chez vous ! Alors bien sûr, on en a tous discuté et bien entendu, personne n’était là ce fameux lundi et n’a appuyé sur le bouton de ce crétin d’interphone, qui est donc par conséquent devenu vivant et s’appuie lui-même sur le bouton! Si si ça arrive tout le temps, dans « L’Alsace » y a souvent des articles sur des interphones fous qui s’auto-actionnent…

Donc, affichette dans le hall, pour rappeler à tout le monde que s’ils n’attendent personne, ce n’est pas parce que quelqu’un sonne qu’il faut ouvrir sans demander « qui c’est ? » ou « mot de passe ? » (celle-là, perso, j’aime bien la faire) ou, plus simple, ne pas répondre, ou si on décroche et l’inconnu non attendu dit « EDF » ou « devine ? » ben on peut encore faire comme si c’était pas nous qui avions répondu.. Et sinon on BOUGE SON DERCHE, on descend au pire 2 étages (bon, faut les remonter) et on demande « papier d’identité siouplait ». CROTTE quand même ! C’est pas difficile d’assurer la sécurité de tous et chacun en N’APPUYANT PAS sur ce bouton !!!

Depuis, y en a l’un ou l’autre (serait-ce par culpabilité ??) qui ferme régulièrement la porte principale à clé. Vous voyez le truc ? J’arrive avec les courses, chargée comme une mûle, j’ai les clés coincées dans le petit doigt de la main droite, je mets les sacs dans la main gauche, je lève une jambe pour que le poids de ces foutues courses reposent dessus avant que ma main ne s’arrache de mon bras, je mets la clé dans la serrure, par habitude je pousse avec l’épaule, entraînée par ce geste je me retrouve violemment collée le nez dans la vitre, les bras m’en tombent, les courses aussi, les œufs sont cassés, j’ai l’air complètement ahuri et très con ! Et tout ça à cause d’un putain de bouton d’interphone !!!

Vive la copro…

Fév 20

Ma meilleure adresse..

J’ai déjà évoqué ma maladie, et le fait qu’elle n’est pas à ce jour guérissable par la médecine allopathique, traditionnelle.

Les médecins eux-mêmes sont désarmés et brandissent la cortisone comme seul remède… Et oui, ce truc marche, mais si ça met une bombe nucléaire sur la bande de Gaza que sont mes intestins en crise, les dommages collatéraux pour chaque autre parcelle de mon corps sont dévastateurs.

Que faire??? Un jour, on se rend compte qu’on a besoin d’aide, que cette maladie comme n’importe quel autre problème le plus anodin, il va falloir vivre avec, trouver des outils, se faire aider.

La sophrologie m’a apporté les outils vers l’acceptation de mon corps, a été le début du chemin vers une meilleure qualité de vie, m’amène vers la méditation.

Metabolic balance, programme de nutrition personnalisé, m’a rendu des légumes, des fruits, moi qui en était arrivée à ne plus manger que des féculents pour souffrir le moins possible. Bon je ne veux pas faire pleurer, ce sont des faits, pis c’est tout… Bref, grâce à ce programme, je mange de nouveau à ma faim, ce que j’aime, équilibré, je revis!

Et pour enfin me décider à faire ce que j’aime, et ce blog ça m’éclate, le coaching de Marie-Claude a été des plus salvateur.

Alors si vous, vos enfants, vos connaissances cherchent une adresse, voici Ma Meilleure Adresse… Une heure de Mulhouse, mais même à 2 heures j’y vais!

Allez voir son site, appelez là, et ne faites pas comme moi, n’attendez pas!

 

Fév 19

Voisinage…

Je vis en copropriété, petite résidence de 2 étages, 9 logements… En gros, c’est plutôt sympa, propre, généralement calme. Généralement… Y en a une juste au-dessus, qui est là depuis que l’immeuble existe (2000) et qui est Madame sans gêne.. Celle qui peste contre les autres, qui râle dès que possible, donneuse de leçons, bref le genre à cogner, celle que tu obligerais bien à balayer devant sa porte parce qu’il y a du boulot! Elle vit avec sa fille, ado, et elles se foutent sur la gueule au point que tu hésites à appeler les flics, mais quand tu les croises, c’est grands sourires, super cop’s. Elle fait partie du syndic de copro, mais ne vient que si elle a un point à faire voter pour son unique bien être perso (mais je veille, gnarf gnarf). Quand elle a du monde, c’est la foire (gosses qui courent dans l’appart, cris, trucs qui tombent genre balle de bowling) et ça ne se calme pas à 22h, ni à minuit, c’est plutôt vers 2h..

Ca fait 9 ans que je me raisonne de ne pas aller lui péter sa tronche d’aigrie égoiste, sous prétexte de bonnes relations de voisinage, que je suis la seule à entretenir d’ailleurs!! Donc, je rêve de faire installer des hauts parleurs super puissants sur mon plafond, de mettre en marche une musique style jeu de guerre de playstation, ou alors des cris stridents d’horreur totale, le tout en pleine nuit et à donf..

Mais j’aime mes autres voisins, je ne peux pas leur faire endurer ça…

Bon, allez, je suis une grande fille maintenant, puisqu’elle n’en a rien à foutre de ma correction, à partir de maintenant, à 22h, ce sera coups de balais, à 22h05 sms, 22h10 je monte!! Que d’la gueule….

Des idées? Au secours…

 

Fév 19

Perce-neige..

perce neigeLors de mes balades, je vois tant de beauté sur mes collines… En ce moment, les perce neige sortent partout, petites clochettes blanches délicates, c’est très joli.

MAIS OU EST LA NEIGE, NOM DE ZEUS!

50 bons centimètres, pas possible d’aller bosser, la journée « volée »… Le silence de la nature, le bruit des pas dans la neige, les rires, les batailles de boules de neige, faire des anges, plein d’anges, les joues rougies par le froid, la vapeur qui sort de nos bouches, rentrer au chaud, boire un chocolat fumant, sentir l’odeur de la canelle…

RENDEZ MOI L’HIVER!!!!!!!!!!!

 

Fév 19

Alfred…

Un vendredi l’été dernier, grand bruit sur la terrasse… Un jeune corbeau venait de s’échouer chez moi! Panique! où sont les minettes? Sur la table, observant cet individu complètement affolé, réfléchissant à leurs actions.. « Si vous le touchez, je vous ramène au refuge! ». Bon c’est pas vrai hein, mais mes minettes sont polyglottes, la preuve, elles n’ont pas bougé. Comment l’attraper cet agité, avant qu’il ne se blesse ou que les minettes se rendent compte que je ne suis pas cap de vivre sans elles? Avec prudence je m’approche, il a l’air blessé, une aile ouverte, un fil à la patte. Je m’approche, je lui parle doucement en coâ coâ, ça marche il se calme. Il a encore du duvet de bébé. Je rentre les minettes qui râlent, je vais sur internet (ça mange quoi un corbeau?) et je prépare une mixture et de l’eau. Je décide de l’appeler Alfred, facile hein? Alfred accepte bien volontiers mon obole… Je peux l’approcher et lui couper le fil de sa patte : franchement y a vraiment des sales cons pour emmerder un oiseau, même si les corbeaux me foutent la trouille (Merci Hitch). Alfred fera notre week-end : tous les voisins veulent le voir, même le grognon d’à côté viendra le soir en cachette lui déposer des framboises! Le lundi, après quelques coâ coâ trémolos, deux survols de la terrasse, il s’est envolé vers sa vie. Les chattes ont repris leur place sur LEUR terrasse, et les voisins m’ont surnommée BB, pas sûr que ce soit un compliment côté physique! Pffffff
Alfred

Fév 18

Haut et Bas… du Rhin

Posez une carte devant vous, l’Alsace est composée de 2 départements ; le Haut-Rhin (qui est en bas) et le Bas-Rhin (qui est en haut). Et là, il faut se rendre à l’évidence, lorsque la carte est devant vous, vous ne pouvez que conclure : le Rhin coule à l’envers! Après une bonne choucroute garnie, quelques verres de Gewurtz, cela vous paraîtra tout à fait normal. Nountapoukel (nom d’un petit bonhomme, traduction politiquement  correcte) on fera un cours de géo une autre fois! Bon alors les haut et les bas Rhinois… Peuvent pas trop se blairer (mais attention, y a que les alsaciens qui ont le droit le dire!). Si vous voulez, nous dans le Haut Rhin, on est très… Natures, certains du bas (les 67) diraient paysans voire grossiers… On rit à gorge déployée (lol pour les djeunes) en faisant ahahahah. Du coup, en alsacien, nos mots se connotent de aaa (bratzala, chatzala, wadala etc, inutile de traduire c’est pour l’exemple). C’est un rire franc, pas toujours des plus fins, mais on assume. Le basrhinois, lui, il rit en èèè. Ses mots sont bretzele, wedele etc.. La sonorité du èèè, faut bien le reconnaître, est plus… Comment dire? Sournoise? Hautaine? oui, ben ils ont la Capitale Européenne, èèè, ça jette Strasbourg!! Mais même au sein du 68 (haut du Rhin, en bas de la carte, vous suivez?) y a des nuances, capitales! Le mulhousien est considéré comme un wackis (voyou) par le colmarien, qui lui est un snob de 1ère pour le mulhousien. Vous comprenez mon amour pour cette terre de contrastes? On y rit, on y mange bien, on a de bons vins, on se fout sur la gueule, on veut pas voter pour l’Alsace unie, et donc maintenant on s’aime tellement entre nous, qu’on veut pas de la Lorraine (et ses sabots), de la Champagne (et son pétillant) des Ardennes (et de leur…??? montagnes?). Vive l’Alsace!!!

Fév 18

Mon Alsace…

Pour les Français « de l’intérieur » (oui c’est comme ça qu’on dit ici) les métropolitains donc, l’Alsace est une magnifique petite région de 2 départements juste derrière la ligne bleue des Vosges, délimitée par le cours d’un fleuve romantique, le Rhin. Nous avons été français, allemands, français… Mais nous sommes surtout alsaciens. Nous avons un accent bien marqué que les métropolitains confondent avec l’accent belge (pas très doués à l’intérieur), accent dont nous avons un peu honte, car le boche de 39-45, n’a pas été un personnage fort sympathique… Mais cet accent moi je l’aime, il est mon « heimat », ma terre, mes racines. Je ne suis pas une « vraie » alsacienne, mes parents et grands parents venaient d’autres régions : je suis née ici. J’ai grandit avec des enfants qui ont commencé à parler français à la maternelle, qui regardaient les programmes de télé allemande (ah les variétés allemandes…) avec qui je n’avais pas la même culture.. « T’a entendu Sheila? Tu connais Salut les copains? Et France Gall ». Ben non, ils ne connaissaient pas. De ces différences, sont nés ma curiosité pour ma région, et mon amour pour sa beauté malgré qu’elle n’ait été dans l’histoire qu’une terre à ballotter entre deux pays. Mais l’Alsace est aussi une terre très contrastée..

Déjà y a le Haut et le Bas du Rhin… Et le Bas est en haut sur la carte, le haut est en bas.. Ca commençait bien…

Fév 18

L’heure d’été…

Je ne sais pas pour vous, mais moi l’heure d’été, ça ne me va pas du tout du tout!

J’aime me dire que ce changement d’heure correspond à l’arrivée du printemps, des beaux jours, mais ce rythme avancé d’une heure me stresse.

Déjà rien que l’idée de démarrer la journée une heure plus tôt, ça m’énerve : on a des vies de dingues, cette heure en moins le matin je me dis que c’est juste pour nous rendre encore plus sous le joug de la société, ça m’enlève une liberté..

Ok, je la récupère le soir, mais moi le soir je suis H.S., simplement par le fait de l’avoir perdue le matin!!!

Quand arrive l’heure d’hiver, je me réjouis, je sais que je serai dans mon rythme normal… Pas si étonnant au fond, je préfère le Canada et l’Islande aux îles sous le soleil brûlant, la marche nordique plutôt que lézarder sur le sable chaud..

Au fond, c’est peut-être juste ça, j’ai été bûcheron dans un parc naturel du Grand Nord juste avant cette vie!!

Fév 17

Crohn – Dommages Collatéraux

J’ai la joie d’être atteinte par la maladie de Crohn.. En gros, mes intestins s’enflamment et ça devient la bande de Gaza dans mon bide. Très sympa, vachement glamour, le truc incroyable dont tout le monde rêve de parler dans un dîner mondain!!

Je ferais certainement quelques pages là-dessus, parce que l’attitude du milieu médical face à cette maladie qui est inguérissable à ce jour, est à mourir de rire (enfin vaut mieux en rire, j’ai pas envie de mourir, je viens juste de passer 10h à créer mon blog…).

Les dommages collatéraux sont divers et variés, on aura l’occasion de se foutre de leur tronche, faites moi confiance!

Voilà, ça c’est dit, vous êtes prévenus, je suis une chieuse!

Articles plus anciens «